Comme je vous l'avais dit il y a quelques temps, la nature de mes activités sur site a changé. Fini le chantier, finies les inspections... L'effervescence et le bruit des meuleuses a laissé place à des allée vides et au ronronnement des pompes, l'odeur de la peinture s'est maintenant doucement transformée en odeur d'hydrocarbures. Place au démarrage de la raffinerie !

Tout paraît si simple, comme ça, sur le papier. On suit une procédure, le client a déjà des unités similaires et sait donc presque mieux que nous (mieux que moi en tous cas !) comment faire. Ca aurait dû être la Rolls Royce des démarrages. Oui mais voilà, on est en Chine... Et en Chine, bizarrement tout tombe toujours en panne au moment où on en a besoin ! Pompes qui fuient, vannes coincées, j'en passe et des meilleures... Tout plein de petits incidents qui mis bout à bout ont quand même retardé le début du démarrage de plus 2 semaines !

Et puis voilà, on a fini par pouvoir commencer les opérations, et avec cela le début du travail en quarts. 3 jours de travail, 3 nuits de travail, 3 jours de repos. 8h-20h, 20h-8h. En binômes.

Moi je me paie un chinois de notre bureau de Pékin. Gégé a trouvé qu'on irait bien ensemble. Gentil le chinois, mais chinois ! Un vrai chinois... qui crache, rote et se racle la gorge à longueur de journée. Qui se plaint aussi de sa condition de chinois. Il y a un avantage à faire équipe avec un chinois : il peut traiter directement avec le client... ce qui est aussi un inconvénient car j'ai parfois l'impression de ne pas tout savoir de la situation ! En plus, certes il parle anglais, mais on ne se comprend pas toujours très bien ! Bref même si on partage nos journées et certaines de nos nuits, ça deviendra quand même pas mon grand pote à l'issue de la mission !

Sinon, dans les faits, nous, on ne fait pas grand chose. C'est le client qui fait. Nous on regarde, on répond aux questions, on surveille quelques trucs en salle de contrôle, on va faire un tour sur site de temps en temps. Mais globalement, on passe beaucoup de temps à attendre. Dans ces conditions, 12 heures, ça peut être long !

Ce soir, ça va être mon premier quart de nuit... J'appréhende... Déjà que suis rentrée crevée des quarts de jour (même si on ne fait pas grand chose la journée, on part le matin à 7h20 et on rentre le soir à 20h40 donc ça fait des bonnes journées). Mais mon disque dur est blindé de films, j'ai un bon livre, j'ai un fichier Excel à faire... au pire j'aurai de quoi m'occuper s'il ne se passe rien. On j'irai dormir en cachette dans le bureau !

Allez, j'y gagne quand même à être là. De l'argent, bien sûr (on va pas se le cacher !) ! Mais aussi j'apprends quelques trucs sur des unités que je ne connais pas bien (même si je ne comprends pas toujours tout !). Et puis on passe quand même de bons moment ici avec mes autres collègues, quand on arrive à se retrouver entre deux quarts !